Après un an d'attente, le Directeur Général du Port autonome de Douala (PAD)a rendu publique, le 8 janvier 2019, la liste des entreprises préqualifiées en vue de la concession du terminal à conteneurs du port de Douala.

Ainsi, après l’appel public international à manifestation d’intérêt, lancé le 12 janvier 2018, 5 entreprises sont short-listées. Il s’agit de CMA Terminals, basé à Marseille en France ; de la société émiratie Dubaï Port World ; de Hutchison Port Investments Ltd, entreprise immatriculée aux Iles Caïmans ; du saoudien Red Sea Gateway Terminal ; et de Terminal Investment Ltd, une société basée à Genève, en Suisse.

De fait, le couple Bolloré-APM Terminals, dont le contrat de concession du terminal à conteneurs du port de Douala arrive à expiration en décembre 2019, est exclu de la suite de la compétition, bien qu’ayant postulé pour un renouvellement de son bail ; le tandem opère le port de Douala depuis 2005.