Business Expedition Oil & Gas - Ouganda

17 - 20 janv. 2022
Kampala, Ouganda
Sur devis

Cette opération s’inscrit dans le cadre du projet de Total en Ouganda pour l’exploitation des réserves de pétrole du lac Albert. Il s’agit d’un projet impliquant un investissement direct de 10 Mds USD et d’un projet phare pour l’entreprise Total. Le projet est resté au point mort pendant quelque temps mais est aujourd’hui en cours de finalisation.

Nous parlons, sur la partie upstream, de 430 puits de forage pour un montant estimé à 6 Mds USD ainsi que d’un pipeline qui reliera l’Ouganda à la Tanzanie (port de Tanga) pour un montant estimé à 3,8 Mds USD. Le début de l’exploitation est prévu pour 2023. Il pourrait également y avoir dans l’équation une raffinerie qui serait la seule en Afrique de l’Est (capacité de 60.000 barils / jour) mais ce projet semble plus incertain. Les autorités ougandaises estiment par ailleurs que les investissements indirects (aéroports, routes, immobilier, tourismes) s’élèveront à 5 Mds USD supplémentaires.

Un tel projet change la donne pour l’Ouganda, PMA dont le PIB est de 37,7 Mds USD. L’investissement direct est d’environ 10 Mds USD avec une augmentation de 5% des recettes fiscales en période d’exploitation à partir de 2023 sans compter les revenus directs de l’Ouganda, partie prenante pour 15% dans le capital de la société d’exploitation.

De nombreuses opportunités pourraient rapidement émerger pour les entreprises françaises et c’est dans cette optique que nous envisageons - Evolen et Business France - d’organiser une mission en Ouganda.