Business Expedition développement urbain durable - Rwanda

5 - 7 oct. 2020
Kigali, Rwanda
Sur devis

Business France organise, les 27 et 28 avril 2020, une Business Expedition dans le secteur développement urbain durable au Rwanda

Une liste de projets prioritaires a été identifiée par les autorités rwandaises. Leur stratégie vise principalement les enjeux du développement urbain durable, ciblés particulièrement dans la liste des projets proposés.

Pour en savoir plus contactez Ludovic.prevost@businessfrance.fr  

Dans ces projets, quatre domaines semblent présenter un fort intérêt pour l’offre française :

  • Dans le domaine de l’énergie électrique, le plan de développement 2019-2040 projette un doublement des capacités de production à plus de 500 MW à terme. L’objectif du gouvernement est d’atteindre un accès universel à l’électricité d’ici 2024 et de connecter tous les clients commerciaux et industriels au réseau d’ici 2022.
  • Dans le domaine du développement urbain, le Rwanda se veut la vitrine de la ville durable à l’échelle africaine, mais les infrastructures de base sont encore sous-dimensionnées et les investissements à réaliser sont importants pour affronter les défis de l’urbanisation rapide du pays. Trois secteurs prioritaires présentent un intérêt pour l'offre française : traitement des eaux usées de Kigali, gestion des déchets et transports urbains
  • Santé: la priorité porte sur la mise à niveau du réseau hospitalier public, pour faire face à des besoins croissants

Pour en savoir plus contactez Ludovic.prevost@businessfrance.fr 

Dans l’agriculture, le Rwanda s’est doté d’une stratégie agricole (Strategic Plan for Agriculture Transformation 2018-24 – PSTA 4) mettant en avant quatre priorités : l’innovation et la diffusion de connaissances, l’augmentation de la productivité et la résilience, l’augmentation de la valeur ajoutée et le développement des marchés, la prise en compte des enjeux environnementaux et la structuration du secteur. L’ambition du gouvernement est de développer des filières de production à très forte valeur ajoutée (café, thé, fruits et légumes), tout en renforçant les filières assurant la sécurité alimentaire du pays ou disposant de débouchés régionaux, notamment vers la RDC. Dans cette perspective, il met la priorité sur le développement des périmètres d’irrigation, d’unités de transformation, d’un marché de gros.

Pour en savoir plus contactez Ludovic.prevost@businessfrance.fr