L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a récemment accordé à l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) une subvention pour permettre une circulation plus fluide des marchandises au poste frontière de Cinkassé (Togo-Burkina). En effet, un projet d’interconnexion des systèmes informatiques douaniers est en cours d’implémentation entre les deux postes de douane en question.

Actuellement, les formalités prennent de 2 à 3 jours. L’objectif est de parvenir à un délai ne dépassant pas 2 heures.