JBS SA, le plus grand transformateur mondial de viande, a indiqué une forte chute de son bénéfice net au cours du 2ème trimestre, en raison de dépenses financières et de la faible performance de Seara et de JBS Mercosul.

Le revenu net pour le 2ème trimestre s’est élevé à 309,8 millions BRL (96,8 millions USD), en baisse de 79,8% par rapport à celui du 1er trimestre 2016 (1 536,2 millions BRL)

Au cours de ce 2ème trimestre, JBS SA a enregistré une dépense financière nette de 2 210 millions BRL, dont 1 065 millions BRL de dépenses d’intérêts.

Le bénéfice net de Seara, de son côté, a atteint 4 323,6 millions BRL, soit une baisse de 6,1% par rapport au 2ème trimestre de l’année précédente, en relation avec la réduction des prix moyens de ventes principalement dans le secteur de la volaille et le déclin de revenus à l’export lié à la baisse des volumes expédiés et du taux de change du real.

Le bénéfice net de JBS Mercosul a chuté de 14,2% avec 6 185,7 millions BRL, en raison de la réduction des volumes de ventes sur le marché domestique. Une hausse de 7,4% des prix moyens de vente, notamment en viande bovine, compense partiellement ce déclin. Le taux de change Dollar/Real a impacté le marché export, où l’on a enregistré une diminution du revenu net de 11,4% au 2ème trimestre.

JBS USA Beef, qui comprend les sites de production en Australie et au Canada, a vu son bénéfice net augmenter de 5,9% avec 5 525,7 millions USD.