En 2016, les ventes de parfum ont atteint 6,4 Mds USD (soit environ 5,4 Mds EUR), ce qui fait du géant latino-américain le 2ème marché mondial après les Etats-Unis et le 1er d’Amérique latine. D’après Euromonitor, le secteur devrait poursuivre sa croissance et atteindre 9 Mds USD (soit environ 7,6 Mds EUR), d’ici 2021. Encore dominé par une offre bas et moyen de gamme nationale, le secteur des parfums semble cependant laisser une part croissante au haut de gamme. L’offre encore limitée ouvre de nombreuses opportunités pour les marques étrangères qui sont déjà présentes sur le marché, de l’Oréal à Estée Lauder en passant par LVMH. Aussi bien chez les femmes que chez les hommes, la consommation connait une croissance dynamique et ce sur l’ensemble du continent.