La Myanmar Livestock Federation a organisé un atelier sur « l’exportation de bovins de boucherie du Myanmar » avec l’aide de l’USAID et de WinRock International en ce début d’année. Compte tenu de la croissance de la demande en produits de boucherie, le gouvernement Birman encourage les éleveurs locaux à développer leurs méthodes de production. De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour le suivi des élevage (fréquence de reproduction du cheptel, alimentation, suivi de l’augmentation du poids des bovins), ainsi que sur la nature des produits d’alimentation (développement de la culture de l’herbe de Napier par exemple) et enfin la mise en place de systèmes de gestion des fermages. Les éleveurs sont également encouragés à développer une véritable culture bovine, en ne se limitant pas à l’élevage de bovins AI, mais en sélectionnant des races bovines adaptées aux conditions environnementales locales.

En montrant son intérêt au développement de cette filière, le gouvernement Birman souhaite encourager la vocation de jeunes éleveurs Birmans.