L’accélération des start-up wallonnes se fera désormais sous la bannière de Startup Wallonia.

Depuis l’adoption d’une stratégie numérique (Digital Wallonia) en décembre 2015, la Région wallonne s’est mise en état de marche pour stimuler l’émergence de start-up sur son territoire. Plusieurs initiatives ont déjà été adoptées en ce sens. On épinglera notamment la création de W.IN.G., un fonds d’investissement public qui permet à de jeunes pousses d’obtenir, de façon simple et rapide, une aide financière dite d’amorçage.

Ce mercredi, une nouvelle initiative sera lancée. Sous l’impulsion du ministre de l’Economie, Jean-Claude Marcourt, en collaboration étroite avec Creative Wallonia Engine et des acteurs wallons de développement de start-up (comme LeanSquare, Digital Attraxion, Digital BW, Idelux…), un nouvel outil va voir le jour : Startup Wallonia.

A l’instar de Digital Wallonia, ce nouvel outil se présente comme un label chapeautant l’ensemble des opérateurs actifs au sein des différents écosystèmes wallons pour start-up. "Il s’agit de rallier ces écosystèmes sous une même bannière", indique à "La Libre" Gaël Lambinon, porte-parole du ministre Marcourt. "L’objectif est de simplifier et de créer une filière intégrée, et complète, en faveur des start-up en Wallonie." Cette démarche de simplification et de clarification a déjà été menée sur le terrain des outils financiers (Wallonie Finance) et celui des outils d’animation économique (Wallonie Entreprise). Elle est donc, à partir de ce 8 mars, étendue au monde des start-up, qui, jusqu’ici, apparaissait fragmenté en termes de territoires mais également de méthodologies d’accompagnement des jeunes pousses.