Les fromages autrichiens se forgent une place de plus en plus importante sur le marché national, comme à l’export. Les produits savent convaincre les consommateurs par leur qualité supérieure et leurs conditions de production durables et respectueuse des animaux

Depuis son intégration au sein de l’UE, la production de fromage a doublé en Autriche, pour atteindre aujourd’hui près de 200 000 tonnes par an. Entre 2017 et 2018, la production de fromage a augmenté de 4,5%, en particulier la catégorie des fromages frais (+16%), des fromages à pâte pressée non-cuite (+7%) et des fromages à pâte molle (1,1%). En revanche, la production de fromage à pâte dure a reculé de 4%.