Les autorités indonésiennes et l’entreprise Freeport–McMoran ont clôturé le rachat par PT. INALUM, l’entreprise publique choisie par le gouvernement pour contrôler l’industrie minière du pays. Cette nationalisation amène PT. INALUM à posséder désormais 51,23 % de parts de PT. Freeport Indonesia, contre 9,36 % auparavant. La société PT. Freeport Indonesia est la filiale de Freeport–McMoran qui opère la mine de Grasberg en Papouasie, 2ème mine de cuivre au monde.