L’obligation de certification halal qui entrera en vigueur cette année devrait générer 1,6 Md USD de recettes par an pour l’Etat indonésien, selon le Ministère des Affaires religieuses. La nouvelle agence en charge du halal, BPJPH, qui a réalisé cette estimation, souhaite recruter 5 000 auditeurs halal et émettre 100 000 certificats d’ici 2020. L’agence a, par ailleurs, indiqué qu’une période de grâce de 5 ans pour les produits agroalimentaires et de 7 ans pour les autres produits, était prévue dans le décret d’application en cours de préparation.