Le saumon continue à être le poisson préféré des Allemands avec une part de marché de plus de 20% au sein de l’univers des poissons. Cependant, la forte hausse du prix de la matière première s’est répercutée au détail et commence à affecter les ventes contrairement à ce qui s’était passé en 2016 où le niveau de consommation s’était maintenu.

La consommation allemande de produits de la mer et aquaculture s’élève à 14,1 kg par habitant, soit 6 kg de moins que la moyenne mondiale. Les poissons de mer en représentent deux tiers soit 8,5 kg, les poissons d’eau douce 4,1 kg et les coquillages et crustacés 1,5 kg.