Pour la première fois depuis 2012, la production allemande de viande a baissé. Le nombre d’abattages de porcs est en recul, et la production de viande de bœuf et de volaille a diminué.

La production de viande a atteint 8,11 millions tonnes, en baisse de 2% et de 167 000 tonnes. La viande de porc se taille toujours la part du lion avec 5,45 millions tonnes (-2%) et 57,9 millions de porcs abattus.

Si 2016 a été une année record pour la production de viande en Allemagne, les volumes de viande bovine et de volaille étaient déjà en déclin. Cette tendance se poursuit : 3,5 millions de bovins ont été abattus (-3,1%) ; 1,12 million tonnes de viande a été produite.

En volaille, le volume a reculé de 0,8% s’élevant à 1,51 million tonnes. Les volumes de viande de jeunes poules ont légèrement progressé ; ceux de viande de canard étaient cependant en baisse.