Afin de mettre en œuvre les précédentes décisions d’exploitation des mines d’or et autres métaux dans le pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné le lancement immédiat de l’exploitation artisanale en recourant à des solutions conjoncturelles dans l’attente de la révision de la loi minière.

A ce propos, le chef de l’Etat, a chargé le Premier ministre de tenir une réunion de coordination entre les ministères concernés par l’extraction de l’or et le ministère de la Défense nationale, en vue de traiter les questions liées à l’interdiction de l’exploitation illégale et anarchique par les orpailleurs illégaux qui s’infiltrent dans la région, parallèlement à la sauvegarde des monuments culturels et sites archéologiques dans le grand Sud.

En outre, il a aussi chargé le ministère de l’Intérieur, d’accompagner les entreprises concernées par ce projet et d’assurer la sécurité au niveau des circuits d’exploitation en coordination avec le ministère de la Défense nationale.