Le 22 février 2020 à Alger, l’Organisation nationale des entreprises et de l’artisanat (ONEA) et l’Union nationale des agronomes (UNA) ont signé une convention de coopération portant sur l’apport d’un appui technique et scientifique au profit de 150 start-up du secteur agricole.

Cette signature s’est faite en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, et du ministre de la Micro-Entreprise, des Start-up et de l’Économie de la connaissance, Yassine Djeridene. À cette occasion, le ministre Omari a réaffirmé sa volonté et l’importance de soutenir et d’accompagner les jeunes porteurs de projets dans la création de leurs entreprises du secteur agricole. Aussi, il existe en Algérie de nombreux centres de recherches et de formation agricole destinés aux jeunes entrepreneurs, soutenus par les ministères de la Formation et de l’Enseignement professionnels, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

L’agriculture constitue un secteur porteur et à forte valeur ajoutée en Algérie. Les atouts naturels de l’Algérie alliés à un soutien des autorités aux entrepreneurs agricoles, permettront de développer la production locale et, à terme, de répondre à la demande croissante de produits bio au niveau mondial. Les projets sont nombreux mais très dépendants de leurs solutions de financement, souvent difficiles à obtenir auprès des banques. Cette convention a également pour objectif de promouvoir la création de coopératives agricoles, de créer des emplois et de diversifier l’économie en consolidant le secteur agricole.