La direction des services vétérinaires du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a adopté de nouvelles conditions zootechniques d’importation de bovins reproducteurs femelles laitières de races pures et de bovins d’engraissement, à travers la mise en place de deux nouveaux cahiers des charges, en vigueur depuis le 1er décembre 2019.

Selon le nouveau cahier des charges relatif aux conditions d’importation des bovins reproducteurs femelles, ces derniers doivent avoir à l’arrivée en Algérie un âge inférieur ou égal à 34 mois et un poids minimal de 550 kg, à l’exception des races jersey et tarentaise qui est de 350 kg. D’autres critères zootechniques sont prévus dans le document, notamment des critères relatifs aux races autorisées, à la gestation et à la lactation.

Quant aux bovins d’engraissement, ils devront avoir à l’arrivée en Algérie un âge inférieur ou égal à 14 mois et un poids maximal de 450 kg, selon le nouveau cahier des charges relatif à l’importation des bovins d’engraissement aux fins de boucherie.

Les nouveaux cahiers des charges, que doivent signer conjointement l’importateur et l’exportateur, seront exigés parmi les documents à présenter lors de la demande de dérogation sanitaire d’importation de bovins. À noter que pour les opérateurs ayant déjà retiré la dérogation sanitaire, l’importation s’effectuera selon le dispositif existant.