En raison de la cherté des tests de dépistage du coronavirus et afin de permettre au maximum de citoyens de se faire dépister, les caisses de sécurité sociale algériennes vont allouer un budget de 24 Mds DZD (environ 150 M EUR) pour le remboursement.