La zone de libre-échange continentale (ZLEC), est un projet de zone de libre échange en cours de création sur la grande partie de l'Afrique. Elle doit regrouper la zone tripartite de libre-échange, qui doit inclure le marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), la communauté d'Afrique de l'Est (CAE) et la communauté de développement d'Afrique australe (SADC), avec d'autre part la communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), la communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'union du Maghreb arabe et la communauté des États sahélo-sahariens. Le projet vise à regrouper au total 55 États dans une zone de libre-échange.

Dans ce cadre, l’accord prévoyant la mise en place de la ZLEC a été signé le 21 mars 2018 lors du sommet de l’Union Africaine à Kigali par 44 des 55 pays membres. A terme, cet zone pourrait devenir la plus grande zone de libre-échange du monde.

Pour entrer en vigueur, l’accord doit désormais être ratifié par un minimum de 22 Etats signataires.