Une taxe provisoire de 13,9% sur l’importation de poulets congelés en morceaux en provenance d’Europe est en vigueur jusqu’au 3 juillet 2017. Il s’agit d’une mesure de sauvegarde provisoire sollicitée par les producteurs locaux de poulets.