Malgré des résultats assez mitigés annoncés par les commerçants locaux, Hennes & Mauritz enregistre une hausse de 111% de ses ventes en Afrique du Sud lors du 4ème trimestre de 2016. Les nombreuses démarques et la faiblesse du rand n’ont pas empêché le groupe de réaliser une fin d’année encourageante. H&M compte sur l’important potentiel du marché sud-africain pour ouvrir 2 nouveaux magasins dans le pays. Malgré des budgets assez restreints, les consommateurs sud-africains n’ont pas renoncé aux dépenses dans l’habillement. Les marques européennes bénéficient toujours d’une très bonne image et suscitent l’attrait notamment de la classe moyenne en expansion dont les habitudes de consommation sont proches de l’Europe.