L’Afrique du Sud, forte de ses importantes estimations de production de maïs pour l’année 2017 (15,6 millions de tonnes), recherche de nouveaux marchés pour exporter cette denrée. Le 1er producteur africain de maïs souhaite renforcer sa présence en Asie pour exporter ses 3,5 millions de tonnes de maïs en excédent cette année. Reuters prévoit une baisse des exportations régionales de l’Afrique du Sud pour se concentrer sur des marchés plus prometteurs en Asie : Japon, Corée du Sud, Taïwan, Emirats Arabes Unis … L’industrie de l’alimentation animale dans ces pays importe majoritairement ses matières premières selon Jannie De Villiers, directeur général de Grain SA.