L’exercice agricole 2015/2016 a connu une sécheresse sans précédent, causant ainsi une baisse significative de la production agricole sud-africaine. Cette baisse s’est montrée particulièrement importante dans le secteur du maïs, qui constitue un aliment de base pour la population locale. Le pays, traditionnellement exportateur, a importé près de 4 millions de tonnes de maïs blancs et jaunes. Pour la période 2016/2017 se finissant en avril, la production devrait atteindre 12 millions de tonnes, soit une augmentation de 60%. Cette augmentation mènera à une diminution du prix d’une denrée essentielle dans l’alimentation de base sud-africaine.