La Commission européenne a proposé de retarder les délais de conformité pour le règlement sur les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (UE) 2017/746, ce qui donnerait à certains fabricants plus de temps pour se préparer à la mise en conformité avec le nouveau règlement.