La France est en position d’accueillir tous les types d’investissements, en raison de la taille de son marché et de la diversité de ses atouts et ressources.

La structure sectorielle des investissements étrangers réalisés tous les ans avec le concours de Business France Invest (plus de 500 projets en 2015) permet de visualiser ce mix-marketing très large :

Contactez-nous afin d’aller plus loin en notre compagnie, sur la connaissance des atouts sectoriels de notre pays, et les régions et territoires les plus porteurs pour votre investissement.

Ci-dessous, vous trouverez une courte sélection d’informations précisant pour certains d’entre eux, les principaux éléments d’attraction.

Les technologies de l’information

Les technologies de l’information constituent un immense domaine d’activités englobant les secteurs de l’électronique, de l’informatique, des télécommunications et intégrant aussi bien matériels, logiciels que services (adtech, edtech, fintech, e-commerce, IoT, m-payment, etc.). Avec ses infrastructures de communication particulièrement performantes, ses pôles de compétitivité engagés, ses formations reconnues, son vivier de personnels qualifiés, ses soutiens publics, son crédit d’impôt recherche, son statut « jeunes entreprises innovantes », les solutions de financement proposées notamment par la banque publique d’investissement, etc. la France se montre particulièrement accueillante et offre des opportunités de premier plan aux entreprises internationales du secteur des technologies de l’information !

Quelques illustrations emblématiques du dynamisme de ce secteur en France :

  • Le plus grand incubateur numérique au monde installé dans la Station F à Paris, peut accueillir pas moins de 1 000 start-ups innovantes ( http://1000startups.fr ).
  • En 2016, pour la 3ème année consécutive, les entreprises françaises ont constitué la 1ère délégation étrangère (européenne) au « Consumer Electronics Show» de Las Vegas.
  • Le « Plan France Très Haut débit » pour lequel 20 Mds€ sont mobilisés permettra de couvrir 100 % de la population et du territoire national en très haut débit d’ici 2022.
  • La « French Tech » désigne tous les acteurs de l’écosystème de startups français, les entrepreneurs en premier lieu, mais aussi les investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, grands groupes, associations, medias, opérateurs publics, instituts de recherche etc. (http://www.lafrenchtech.com/).

L'agroalimentaire

Avec 170 milliards d’euros de chiffres d’affaires et 440.926 salariés, l’agroalimentaire est le premier secteur industriel français.

C’est un secteur économique important pour l’ensemble des régions françaises et un des moteurs de l’économie nationale. Les grandes entreprises de renommée mondiale et les nombreuses PME (16.218 entreprises au total) constituent sa richesse et ses savoir-faire.

Résolument tourné vers l’international, l’agroalimentaire français est le 4ème exportateur mondial avec 44,3 milliards d’euros de produits alimentaires exportés.

A travers un système performant de formation des salariés aux métiers agroalimentaires, des standards sanitaires exigeants et un effort important d’innovation et de R&D (12 pôles de compétitivité), ce secteur est l’un des plus dynamiques et offre de nombreuses opportunités.

La santé

La France bénéficie d’un écosystème propice au développement des industries de la Santé, que ce soit en raison de l’accès aux soins pour tous qui crée un champ d’application large et profond, un réseau dense et diversifié d’infrastructures de soins, un réseau de recherche et d’études performant avec des personnels qualifiés, et une industrie du médicament puissante.

Tout ceci confère à la France la place de leader mondial du vaccin et celle de premier acteur européen dans le domaine vétérinaire, et les 5èmes rangs mondiaux pour le marché du médicament et celui des technologies et dispositifs médicaux. Compétences reconnues en dermo-cosmétique, ophtalmologie, cardiologie, télémédecine, etc.

Avec des revenus de plus de 70 milliards d’Euros et plus de 400 sites de production (et tous les acteurs internationaux présents sur son sol) la France représente un puissant cluster Santé au sein de l’Union Européenne, qui favorise l’innovation et la recherche au travers d’un Crédit d’Impôt Recherche unique en Europe.

Près de 1000 essais cliniques sont menés en France chaque année, dont plus des deux tiers par des industriels privés, en particulier dans les domaines de la cancérologie, les maladies rares et l’infectiologie.
Et bien entendu, nos experts sectoriels sont à votre service pour vous guider !

Les équipements automobiles

440.000 salariés travaillent dans 3.500 entreprises dans le secteur automobile français qui regroupe les constructeurs (voitures particulières, véhicules utilitaires légers, autobus, etc.), les motoristes, les équipementiers (tableaux de bord, boîtes de vitesse, sièges, etc.), les carrossiers et les aménageurs. La filière automobile est d’autant plus importante qu’elle est par ailleurs étroitement imbriquée avec d’autres activités assurées par près de 3.000 établissements supplémentaires, employant 230.000 salariés : produits électroniques, caoutchouc et plastique, produits en verre, produits chimiques, etc.

Le secteur réalise 43% de son chiffre d’affaires à l’exportation, occupe le 1er rang national en terme de dépôt de brevets et investit massivement en R&D pour assurer son positionnement sur tous les enjeux de la filière : véhicules connectés, intelligents et autonomes, nouvelles motorisations, véhicule 2 litres/100km, nouveaux matériaux, sécurité, recyclage, usine du futur, etc.

Toute la filière est fortement impliquée, de la start-up au grand groupe, les laboratoires privés et publics, les pouvoirs publics et les pôles de compétitivité du secteur automobile, réels catalyseurs de l’innovation et de la créativité, générateurs de valeur et de croissance au travers de projets collaboratifs de R&D entre ses 1000 membres.

Les industries mécaniques

Le secteur des industries mécaniques est constitué de 30.200 entreprises qui exercent leurs activités dans des métiers et sur des marchés très variés, qui offrent de multiples opportunités à des investisseurs étrangers.

Avec 121,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires (dont 48,3 réalisés à l’exportation) et 629.000 salariés, la France occupe le 6ème rang mondial et le 3ème rang européen.

Cette industrie très diversifiée est tournée vers de nombreux secteurs d’application : automobile, aéronautique, énergie, BTP, transport, électronique, agroalimentaire, médical, chimie, etc.

Le nombre croissant de start-ups innovantes témoigne du dynamisme de ce secteur et de la modernisation continue de l’ensemble des entreprises soutenues dans leur démarche par des programmes publics (« Usine du futur » par exemple).

La logistique

Un secteur fortement internationalisé, puissant et dynamique

Au cœur du continent européen, Carrefour entre l’Europe du Nord et le bassin méditerranéen, la France dispose d’avantages comparatifs géographiques qui lui donnent vocation à occuper une place majeure dans la logistique européenne. Ainsi, le secteur de la logistique en France représente environ 200 Mds€ de chiffre d’affaires annuel, plus de 1,8 million d’emplois et près de 100 000 entreprises.

  • Une desserte aérienne de premier rang en Europe : Paris-Charles-de-Gaulle est le 2ème aéroport européen pour le fret et le trafic de passagers, Paris-Le Bourget est le 1er aéroport d’affaires en Europe
  • Le premier réseau routier d’Europe: Plus d’un million de km de routes dont près de 11 500 km d’autoroutes.
  • Un réseau ferroviaire parmi les meilleurs en Europe : 30 000 km de lignes (2ème réseau d’Europe), 2ème rang européen pour les lignes de chemin de fer à grande vitesse
  • Un accès maritime de tout premier rang : 1ère façade maritime européenne (5 000 km de côtes et 7 grands ports maritimes), le port de Marseille Fos est le 1er port français et le 1er port de la Méditerranée, HAROPA (réunion des ports du Havre, Rouen et Paris) a été élu « Best Green Seaport » du monde, le 3ème armateur mondial de fret est français : CMA-CGM.
  • Le premier réseau de voies navigables d’Europe : près de 8 500 km dont 2 000 km de voies à grand gabarit

La chimie

Avec 170 milliards d’euros de chiffres d’affaires et 440.926 salariés, l’agroalimentaire est le premier secteur industriel français.

C’est un secteur économique important pour l’ensemble des régions françaises et un des moteurs de l’économie nationale. Les grandes entreprises de renommée mondiale et les nombreuses PME (16.218 entreprises au total) constituent sa richesse et ses savoir-faire.

Résolument tourné vers l’international, l’agroalimentaire français est le 4ème exportateur mondial avec 44,3 milliards d’euros de produits alimentaires exportés.

A travers un système performant de formation des salariés aux métiers agroalimentaires, des standards sanitaires exigeants et un effort important d’innovation et de R&D (12 pôles de compétitivité), ce secteur est l’un des plus dynamiques et offre de nombreuses opportunités.

L’énergie et des cleantechs

Avec 91 TWh d’électricité à base d’énergie renouvelable, la France était le 3ème pays européen producteur d’énergies renouvelables en 2015.

La France est le 2ème pays européen producteur d’hydroélectricité. Elle dispose d’une surface maritime de 11 millions de km² qui représente un potentiel de valorisation énergétique parmi les plus importants au niveau mondial pour les énergies marines renouvelables. La filière éolienne appuie sa croissance sur le 2ème gisement de vent d’Europe (environ 500 nouvelles éoliennes sont mises en service chaque année pour atteindre l’objectif de 19.000 MW éoliens installés à terre à l’horizon 2020). La plus grande centrale photovoltaïque d’Europe est installée en France depuis fin 2015. Enfin, la France est bien positionnée dans le secteur de la biomasse (2ème producteur européen de bois énergie), de géothermie, ou de solaire thermique.

La France est l’un des leaders dans le secteur des énergies renouvelables, grâce à une R&D dynamique et aux savoir-faire des acteurs de l’ensemble de la chaîne de valeurs : développement, ingénierie, fabrication, installation, exploitation, maintenance…

Entreprises, citoyens, associations, pouvoirs publics, centres de recherche, pôles de compétitivité, sont tous mobilisés pour atteindre l’objectif ambitieux que la France s’est fixé : 23% d’énergie renouvelable dans son mix énergétique en 2020 et 32% d’ici 2030.

L'Aéronautique

La France possède un écosystème riche pour l’aéronautique et le spatial, avec 4.500 entreprises qui proposent une gamme complète de produits (avions, hélicoptères, motorisations, lanceurs spatiaux, satellites, équipements et systèmes, drônes, etc.), des pôles de compétitivités, des centres de recherche publics et privés, des instituts de formation spécialisés, etc.

Le chiffre d’affaires total annuel de la profession est de l’ordre de 50 milliards d’euros, dont les 2/3 environ sont réalisés à l’exportation. Ces dernières années, plusieurs milliers d’emplois ont été créés dans ce secteur très dynamique composé de 350.000 salariés dont une partie importante de fonctions hautement qualifiées.

Près de 15% du chiffre d’affaires est investi en R&D (matériaux innovants plus légers, moteurs plus sobres, amélioration de l’aérodynamique, des équipements, etc.).

Le « Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace » qui se tient au Bourget est le 1er salon professionnel aéronautique mondial.

Le Tourisme

Grâce à une multitude de sites incontournables, un patrimoine exceptionnel, une offre culturelle variée, une grande variété de paysages, des infrastructures logistiques performantes, une offre d’hébergements de qualité, etc., la France est la 1ère destination touristique au monde (en nombre de touristes étrangers). Au total, le secteur du tourisme génère un chiffre d’affaires d’environ 150 Mds€.

Paris est une destination touristique phare. Le Louvre est le musée le plus visité du monde. Disneyland® Paris est la destination touristique la plus visitée en Europe. Le château de Versailles, la tour Eiffel, le Mont-Saint-Michel, etc. sont particulièrement appréciés des touristes.

Au total, la France recense 17 000 établissements hôteliers et 615 000 chambres. L’opérateur hôtelier français Accor est en tête du classement des principaux groupes hôteliers en Europe. Le Bristol Paris a été élu meilleur hôtel du monde.

Par ailleurs, la France est l’un des leaders dans l’accueil d’événements, manifestations culturelles & sportives, foires, salons et congrès.

Plusieurs investissements de grande envergure réalisés récemment par des investisseurs étrangers, montrent le potentiel et les opportunités que la France offre aux entreprises dans le secteur Tourisme/Hôtellerie.