L'attractivité et la compétitivité d'une économie ne peuvent se réduire à l'examen d'un unique indicateur et doivent être appréhendées en intégrant l'ensemble de leurs composantes.

Notre pays dispose d'atouts structurels certains, et les fondamentaux de notre attractivité sont renforcés par les réformes engagées pour accroitre la compétitivité de notre économie. Afin de promouvoir l'image économique de la France, ses entreprises, ses territoires et ses talents, il convient de bien positionner notre pays dans son environnement international.

En rassemblant des données économiques relatives aux indicateurs et déterminants de l’attractivité, sans recourir à un système d’agrégation et de pondération des données, le Tableau de Bord de l'attractivité vise à établir un diagnostic objectif de l’attractivité du site France. Il permet de mesurer l’attractivité au travers d’indicateurs économiques quantitatifs et d’appréhender la complexité de l’attractivité d’une économie, qui renvoie à un très grand nombre de déterminants.

Le Livre Blanc des classements internationaux permet de mettre en lumière nos avantages comparatifs, trop souvent méconnus voire délibérément ignorés, ainsi que les axes sur lesquels des efforts doivent être consentis sur la durée pour progresser ensemble. En effet, les classements donnent parfois une version biaisée des réalités économiques de notre pays, ce qui surprend souvent les milieux d’affaires, dont les diagnostics sont plus contrastés.

Enfin, comprendre les enjeux du numérique et des innovations technologiques est devenu indispensable afin de préparer les économies et les sociétés de demain. Ces évolutions représentent un challenge pour les entreprises, mais également pour les pays qui cherchent à mettre en place des écosystèmes souples et innovants, propices au développement de l’entreprenariat et des startups. Le Livret Tech vise à positionner la France dans son environnement concurrentiel et à décrire l’écosystème entrepreneurial français, en présentant ses forces et ses faiblesses, afin de distinguer perception, appréhension et réalité économique.

Positionnement de la France sur quelques indicateurs-clé

Evaluer l’attractivité de notre pays par rapport à ses principaux concurrents en sélectionnant les indicateurs proposés dans le simulateur ci-dessous :

Retrouvez près de 130 indicateurs passés au crible dans le Tableau de bord de l’attractivité

Pour la septième édition consécutive, Business France en collaboration avec la Direction générale du Trésor et le Commissariat général à l’égalité des territoires, publient « Le Tableau de bord de l’attractivité de la France ». L’objectif est double : évaluer et suivre le positionnement de la France dans un panel de pays de l’OCDE en matière d’attractivité pour les investissements étrangers ; et proposer, pour chacun des déterminants des choix de localisation, une analyse des atouts comparés de la France.

Méthodologie :

1. Contrairement aux classements internationaux qui reposent sur des indices composites de compétitivité et sur des enquêtes d’opinion, qui fournissent souvent une analyse parcellaire et éloignée des réalités observables sur le terrain, le Tableau de bord de l’attractivité de la France propose un diagnostic comparé et une analyse objective des principaux déterminants de l’attractivité de notre pays.

2. Il prend en compte 9 déterminants de l’attractivité économique étudiés (au travers de 126 indicateurs), ceux principalement étudiés par les chefs d’entreprise : La taille et le dynamisme du marché, l’éducation et le capital humain, la recherche et l’innovation, les infrastructures, l’environnement administratif et règlementaire, l’environnement financier, les coûts d’exploitation et la fiscalité, la qualité de vie, la croissance verte.

Pour aller plus loin :

La France dans les classements internationaux

Les classements comparant les pays en termes d’attractivité, de compétitivité économique, de performances à l’innovation, de capital humain des pays se multiplient. La position de la France dans ces classements est souvent moins favorable que son rang économique. Cependant, ces classements font l’objet de médiatisation importante et impactent la perception de l’image France.

Dans ce cadre, le Livre Blanc des classements internationaux vise à comprendre le positionnement de la France dans les principaux classements, à relativiser l’importance des résultats en soulignant les biais méthodologiques, et à mettre en perspective l’écart entre les enquêtes d’opinion et la réalité économique française. 

Le Livre Blanc regroupe plus d’une vingtaine de rapports parmi les plus médiatisés dans la presse nationale et étrangère, sur les thématiques de la compétitivité, de l’attractivité, de l’innovation et de l’enseignement supérieur. Il permet de mettre en avant les forces et les faiblesses de notre pays tout en nuançant des visions qui peuvent être parfois biaisées, et met en perspectives les principales réformes adoptées par notre gouvernement. Un volet spécifique est consacré à l’écosystème entrepreneurial français pour la promotion des startups.

    Le saviez-vous?

    • La France est 1ère pour la facilité de commerce avec l’étranger, grâce à des mesures douanières simplifiées (Doing Business, 2017).
    • Paris 1ère en Europe (ex-aequo avec Londres) pour l’accueil de sièges sociaux des groupes du Fortune 500 (Cities of Opportunity PwC ).
    • La France est 3ème au monde et 1ère en Europe pour les organisations qui se maintiennent au coeur de l’innovation grâce à une politique de brevetage dynamique (Top 100 Global Innovators ).
    • Paris est 1ère pour le niveau de qualification de la main d’œuvre, avec 81% des fondateurs de startup qui sont diplômés d’un master ou d’un PhD (Global Startup Ecosystem Report ).

    Pour aller plus loin: