Les investisseurs étrangers ne s’y trompent pas : la France est une économie attractive, créative, inventive. 

En 2016, la France s’impose comme l’un des pays les plus attractifs en Europe avec 1117 décisions d’investissement (de sociétés étrangères), soit une hausse de 16% par rapport à 2015. Ces décisions ont permis la création ou le maintien de 30 108 emplois.

En moyenne, vingt et une décisions d’investissement ont été prises chaque semaine en France l’année dernière.

De nombreux investissements en témoignent, entre autres, l’investissement annoncé en 2016  par ASTRAZENECA (Médicaments et biotechnologies appliquées) ; IRIS OHYAMA (Ameublement et équipement du foyer) ; UNITED PARCEL SERVICE, Inc. (Transport, stockage) ; TIERNAHRUNG DEUERER GmbH (Agro-alimentaire, agriculture) ; NOKIA OY (Electronique grand public).

Les clés de cette réussite sont les nombreux atouts du site France : sa localisation géographique, des infrastructures de communication et de transport excellentes, une grande qualité et une diversité industrielle, une forte productivité et une main-d’œuvre très qualifiée.

Pour aller plus loin:

L’économie française en vidéo :

 

Ils témoignent de l’attractivité du site France :

Chiffres clés des investissements étrangers en France en 2016


 
Cliquez ici pour accéder à l'ensemble de la double page infographie.

Chiffres clés de l’export en 2016


Cliquez ici pour accéder à l'ensemble de la double page infographie.

Découvrez l’application mobile «INVEST IN FRANCE» pour géo-localiser les entreprises étrangères implantées en France en filtrant les résultats par pays d’origine, secteur d’activité, région d’accueil et date de création.

Ouverture de l’économie française

La France a entrepris ces dernières années des efforts considérables pour attirer encore davantage d'investisseurs et pour les faire bénéficier de tous ses atouts. Elle a fortement simplifié les procédures et les formalités d’accueil des talents et des investisseurs étrangers.

Plus de 30 000 entreprises françaises ont une implantation à l’étranger et plus de 20 000 sociétés étrangères ont investi en France dans des activités créatrices d’emploi.

En 2015, la France a été le 3ème pays d’accueil en Europe des investissements étrangers créateurs d’emplois. Elle occupe la 1ère place en Europe par le nombre de projets d’investissement étrangers créateurs d’emploi dans l’industrie (EY, 2016).


 

En termes de stocks d’IDE, la France se positionne au 7ème rang mondial et au 3ème rang européen avec 772 milliards de dollars en 2015, derrière les Etats-Unis (5 588Mds$), la Chine et Hong Kong (2 793,5Mds$), le Royaume-Uni (1 457,5Mds$), l’Allemagne (1 121,3Mds$) Singapour (978,4 Mds$) et la Suisse (833Mds$).

La France se positionnerait au 6ème rang dans le classement du top 10 des flux d’IDE entrants dans le monde en 2016.
45 % de la capitalisation boursière des entreprises du CAC 40 sont détenus par des non-résidents (Banque de France, 2016).
Parmi les 500 premières entreprises mondiales, 29 entreprises sont françaises, 20 allemandes et 25 britanniques (Global Fortune 500, 2016).