Une startup, une histoire : et si vous partiez en vacances avec la voiture de votre voisin ?

Comment un entrepreneur a rendu disponibles des voitures inoccupées. Découvrons Drivy.

Le fondateur de Drivy, Paulin Dementhon, s’était d’abord lancé dans une sorte de Leboncoin de la location de voitures, un concept simple de site Internet sur lequel les gens avaient la possibilité de publier des petites annonces pour louer leur voiture. C’est en se confrontant un jour à un client mécontent, car aucune assurance de location n’était proposée, que Paulin a pris la mesure du besoin et de ce qu’il était possible de créer. Dès lors, l’entrepreneur s’est mis en quête d’un assureur et a lancé le développement d’un site optimisé permettant à ses clients d’être protégés, mis en relation les uns avec les autres et de payer en ligne les services achetés. Ainsi est née Drivy.

Non seulement la startup a libéré de l’espace dans les villes mais elle a aussi engendré une révolution des usages en matière de location de voitures entre particuliers. Vous souhaitez partir en week-end un vendredi soir ? Il vous suffit de surfer sur l’application pour trouver une voiture disponible près de chez vous. Pas de perte de temps ni d’argent, tout est informatisé pour que le locataire prenne connaissance du prix de la location en fonction de son voyage, du contrat, de l’assurance, etc.

En développant cette nouvelle économie du partage, Paulin s’est rendu compte de l’adhésion naturelle des gens au concept – et particulièrement des Français, qui n’ont aucun problème à louer leur voiture. Aujourd’hui, on ne recense d’ailleurs pas moins de 40 000 voitures sur leur site et plus d’un million d’utilisateurs. La location est même possible au-delà de nos frontières, puisque Drivy est implantée dans quatre autres pays d’Europe (Allemagne, Espagne, Autriche et Belgique).

Paulin ne cache pas son obsession du produit et de l’expérience client, et c’est sûrement pour cette raison que Drivy cherche perpétuellement à innover et progresser. L’équipe d’ingénieurs de la startup a par exemple mis en place depuis un an un système qui permet d’ouvrir une voiture avec un smartphone : le Drivy Open. Le propriétaire de la voiture n’a donc plus besoin de se déplacer et le locataire, via son téléphone portable, peut déverrouiller la voiture grâce à un lien sécurisé et faire lui-même l’état des lieux.

Contrat de location disponible sur mobile, assurances pour le propriétaire et le locataire, mise en relation entre les personnes ; tout a été conçu pour éviter les mauvaises surprises. L’application innovante et intuitive a fidélisé la clientèle. Drivy propose même un service client qui répond à des problématiques de location de voitures purement métier. La startup est capable de gérer des cas assez complexes (accidents, rayures, rapatriements...).

Aujourd’hui, Drivy est la première plateforme de location de voitures entre particuliers en Europe. Épaulée par une équipe de 80 personnes, elle poursuit son accélération vers l’international.

Découvrez ici « What If… Startups re-imagining the world », l’ouvrage inédit dédié à la réussite et à la créativité de 35 startups, signé Business France.

Si vous souhaitez aussi en savoir plus sur la Tech française, découvrez ici nos kits dédiés.

Aucun commentaires

Ajouter un commentaire

As it will appear on the website

Not displayed

Votre site web

ARTICLES PRÉCÉDENTS