Une startup, une histoire : et si les micro-algues arrivaient dans nos assiettes ?

Comment une plante d’origine marine pourrait devenir l’aliment de demain. Découvrons Algama.

La question que se sont posée Alvyn Severien, Gaëtan Gohin et Mathieu Gonçalves nous concerne tous et revient sans cesse dans les débats et réflexions sur l’environnement et l’évolution de notre planète. Nous voilà confrontés aujourd’hui à un problème qui n’est pas des moindres : comment nourrir une population mondiale supposée atteindre les 9,5 milliards d’êtres humains en 2050 ? Ces trois amis d’enfance, soucieux de leur santé et du monde qui les entoure, ont découvert chacun à leur manière l’existence des micro-algues. Pour l’un, elles ont eu des bienfaits sur sa forme, pour un autre, elles ont permis l’accélération d’une cicatrisation. Tous se sont rejoints sur la conclusion évidente que cette plante marine avait un potentiel incroyable à exploiter.

Les micro-algues existent dans la nature depuis toujours et sont les micro-organismes marins qui ont la photosynthèse la plus importante sur Terre et qui fabriquent donc le plus d’oxygène. Souvent ignorée, cette propriété s’ajoute à d’autres bienfaits : les micro-algues contiennent jusqu’à 70 % de protéines, ce qui est unique, et de très nombreux minéraux et vitamines qui en font un aliment extrêmement riche.

Alors que nos terres arables sont en train de se réduire comme peau de chagrin, les micro-algues ne cessent de se reproduire et ne consomment que peu d’eau et d’énergie. Plus de 200 000 espèces poussent aujourd’hui dans le monde, laissant des possibilités infinies d’utilisation. Les trois cofondateurs d’Algama ont ainsi eu envie de démocratiser ces micro-algues en supprimant l’expérience parfois désagréable du goût pour en faire l’aliment de demain.

Leur premier prototype, Springwave, est une boisson régénérante et antioxydante à base de spiruline. Primée au SIAL 2014, le rendez-vous mondial de l’innovation alimentaire, elle a été particulièrement saluée pour son innovation, son goût et son packaging. Mais Algama ne voulait pas seulement mettre en valeur des bienfaits nutritifs : la startup tient à ce que ses produits procurent du plaisir. Elle a donc concocté une mayonnaise, ce fameux petit délice que nous hésitons souvent à ajouter à nos plats pour éviter les kilos en trop. La startup propose une mayonnaise vegan, très allégée (jusqu’à 60 % moins grasse), au goût et à la texture identiques à la version classique. En créant des produits alimentaires appétissants, les trois entrepreneurs ont réussi à allier santé et plaisir, tout en respectant les évolutions de l’environnement.

Épaulée par le célèbre fonds d’investissement hongkongais Horizons Ventures, connu pour son engagement dans des sociétés innovantes et prometteuses, Algama commence à asseoir sa réputation dans le domaine de l’alimentation saine et durable. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à goûter… Et adhérer !

Découvrez ici « What If… Startups re-imagining the world », l’ouvrage inédit dédié à la réussite et à la créativité de 35 startups, signé Business France.

Si vous souhaitez aussi en savoir plus sur la Tech française, découvrez ici nos kits dédiés.

Aucun commentaires

Ajouter un commentaire

As it will appear on the website

Not displayed

Votre site web

ARTICLES PRÉCÉDENTS