Une startup, une histoire : et s’il était possible de capturer le soleil ?

Comment une combinaison parfaite entre des panneaux photovoltaïques, des batteries et un algorithme va réduire nos factures. Découvrons Elum Energy.

Ils n’étaient peut-être pas les premiers à imaginer un moyen de stocker l’énergie solaire mais ils ont su se pencher sur la question juste au bon moment ! Cyril Colin et Karim El Alami, deux passionnés d’énergies renouvelables et diplômés de la prestigieuse École polytechnique, ont travaillé sur une technologie permettant de stocker de l’énergie localement.

Dans un premier temps, il leur a fallu créer un « tampon » pour absorber l’énergie solaire. Même si cette technologie existe depuis un certain temps, le coût très élevé des panneaux solaires et des batteries a freiné la mise en place de ces dispositifs. Néanmoins, le prix du stockage a été divisé par cinq et celui des panneaux solaires par quatre ces cinq dernières années…

Cyril et Karim voulaient apporter une brique technologique supplémentaire afin de mieux gérer le système de stockage et optimiser la gestion de l’énergie. Ils ont ainsi créé un algorithme d’intelligence artificielle qui calcule les besoins de consommation d’un bâtiment. Grâce à cette formule, ils sont capables de prévoir les moments de baisse de production ou de hausse de consommation et de s’en prémunir en stockant à l’avance l’énergie dans la batterie. De plus, celle-ci aura été achetée lorsqu’elle n’était pas chère, assurant ainsi des économies au client.

Les données qu’ils utilisent pour anticiper ces consommations sont des historiques de dépenses du bâtiment ainsi que des données météorologiques mondiales. À plus court terme, ils analysent également les images satellite afin de suivre la trajectoire des nuages.

Après l’obtention de leur diplôme aux États-Unis, Cyril et Karim ont intégré l’accélérateur californien Cleantech Open pour trouver une application à leur technologie. Ils voulaient en particulier l’adapter au marché africain, où ils ont perçu un vrai besoin.

De retour en France, en 2015, ils ont travaillé au sein de l’incubateur Partner Impulse grâce au programme French Tech Ticket* et ont créé, début 2016, Elum Energy. Concrètement, la startup est un fournisseur de technologie : elle vend une plateforme logicielle Energy OS à des producteurs indépendants d’énergie qui l’installent ensuite chez leurs clients industriels. La jeune pousse est un peu comme le cerveau du système, elle permet une bien meilleure rentabilité.

Sur un marché en constante évolution évalué à 21 milliards de dollars en 2016, Elum Energy voit un potentiel énorme pour sa technologie. La combinaison que la startup propose est tout à fait adaptée aux besoins du secteur et pourrait faire d’eux de futurs leaders. Actuellement, la jeune entreprise a déjà obtenu deux contrats avec des producteurs indépendants d’énergie en Afrique.

Découvrez ici « What If… Startups re-imagining the world », l’ouvrage inédit dédié à la réussite et à la créativité de 35 startups, signé Business France.

Si vous souhaitez aussi en savoir plus sur la Tech française, découvrez ici nos kits dédiés.

Aucun commentaires

Ajouter un commentaire

As it will appear on the website

Not displayed

Votre site web

ARTICLES PRÉCÉDENTS