Le droit à la déconnexion en France, une grande première mondiale

Depuis le 1er janvier 2017 et dans le cadre de l’adoption de la loi Travail (ou loi El Khomri), les travailleurs français jouissent désormais du droit à la déconnexion en dehors de leurs heures de travail. Une première mondiale !

A l’heure de « l’ultra-connectivité », un enjeu important se dessine, comment renforcer la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle ? Via ordinateurs portables, smartphones et tablettes, nos mails sont consultables partout et à tout moment, menaçant nos soirées, weekends ou vacances. C’est pourquoi la jurisprudence a décidé de reconnaitre le droit à la déconnexion et ainsi inciter les entreprises de plus de 50 salariés à respecter les temps de repos et de congés, ainsi que la vie personnelle et familiale.

Même si le gouvernement a préféré la flexibilité et la négociation d’entreprise plutôt que l’obligation et la sanction, les entreprises seront invitées par cette loi à trouver des solutions sur mesure pour réguler l’utilisation des outils numériques.

Déjà, certaines ont montré l’exemple, comme l’entreprise allemande Volkswagen qui coupe depuis 2011 les serveurs pour ses 1 000 employés équipés d’un smartphone professionnel entre 18h15 et 7 heures le lendemain matin. Ou bien Orange qui préfère miser sur « l’exemplarité de ses managers » et qui leur recommande de ne pas émettre de mails tardifs sauf exception. Ou encore, le site PriceMinister qui a lancé « la demi-journée par mois sans courriel », afin d’inciter les salariés à communiquer plus systématiquement en face à face.

Des initiatives positives que l’on souhaite encore plus nombreuses !

(c) Fotolia

Aucun commentaires

Ajouter un commentaire

As it will appear on the website

Not displayed

Votre site web

ARTICLES PRÉCÉDENTS